LES DIFFERENTES METHODES D'APPLICATION DE LA CIRE

Rappelons brièvement quelques préparations et quelques pratiques.

 

L'ENCAUSTIQUAGE

L'encaustique est généralement le résultat de la dissolution de cire d'abeille dans de l'essence de térébenthine. De nombreuses recettes existent :

L'encaustique, liquide ou en pâte, se passe le plus souvent au pinceau. Une fois sèche, elle est frottée avec une brosse en fanons de baleine ou en plume d'oie, éventuellement en chiendent, puis frottée à nouveau énergiquement avec un tissu de laine. Une deuxième couche d'encaustique peut être passée et subir la même finition.

 

LE CIRE ECRASE

Lorsque la finition est faite comme ci-dessus, on peut l'améliorer en pratiquant la technique du ciré écrasé.

Cela consiste a frotter le meuble ciré avec une série de spatules polies, en bois ou en métal, de différentes formes et pouvant s'adapter au profil des moulures et des sculptures à traiter. Cette finition donne un poli et un brillant remarquables.

Mais si de nombreuses recettes existent, beaucoup se contredisent : vous ne pourrez pas toutes les utiliser ni les essayer. Vous devrez donc expérimenter par vous-même quelques-unes de ces recettes que vous aurez sélectionnées, vous pourrez ainsi bien les connaître et acquérir le tour de main que seules les répétitions successives confèrent.

 

DIFFERENTES TECHNIQUES DE REMPLI CIRE:

a) avec de la gomme-laque cerise pour les bois foncés,

b) avec de la gomme-laque éléphant pour les bois clairs.

Etaler la cire au tampon en tournant, comme pour vernir. Une fois la cire bien étalée, mettre de l'alcool dans le tampon et un peu de ponce sur le meuble.

Travailler la cire en ajoutant de temps en temps de l'alcool. Quand le brillant vient, continuer à travailler sans ajouter d'alcool et dans le sens du fil du bois. Finir au chiffon de laine. Pour les parties moulurées, utiliser de la mèche.

Malgré la similitude de ces diverses recettes, elles sont en fait toutes différentes et parfois opposées. De nombreux ébénistes diront, c'est évident, que, quoi qu'on en pense, il y a une autre recette bien meilleure que celles-là : celle qu'ils ont l'habitude d'employer. Il faut de l'humour dans le métier! Mais je suis de leur avis, je pense qu'ils ont raison ils ont acquis un tour de main adapté à la recette qu'ils emploient.

Ajoutons quelques mots sur le rempli ciré à chaud après avoir passé une première couche d'encaustique liquide sur le bois, faites fondre des copeaux de cire d'abeille que vous aurez parsemés à sa surface à l'aide d'un fer chaud, mais non brûlant (bien que Roubo, page 863, aille jusqu'à faire bouillonner la cire mélangée d'un tiers de suif). La cire fond, pénètre dans les pores, les bouche, s'étale à la surface du bois. Quand la cire est légèrement refroidie et avant qu'elle ne soit dure, on soulève à l'aide d'un racloir la cire en excédent, puis l'en frotte avec une cale de liège.

 

DERNIERES FINITIONS DE COULEURS SUR LES MEUBLES CIRES

Des camouflages efficaces de joints et de défauts peuvent se faire en utilisant simplement des cires dures colorées. Dans ce cas, elles sont frottées sur le bois comme Si l'on utilisait une craie et chauffées par frottement d'un liège, d'un chiffon ou, mieux encore : du pouce.

N'utilisez pas une seule couleur de cire. Faites attention de ne pas utiliser des cires trop foncées, traitez plutôt en clair. Ne créez pas de surépaisseurs... et vous pourrez obtenir un résultat très intéressant.

Il est également possible de foncer une traverse trop claire par rapport aux autres bois, en utilisant superficiellement des cirages teintés.

Pour donner une unité de couleur a certains meubles rustiques construits avec des bois très différents, vous pourrez utiliser une encaustique a laquelle cette couleur sera donnée par l'incorporation de terres. L'utilisation en est délicate Si l'on ne veut pas avoir un empâtement et des irrégularités, mais ce procédé - bien que pouvant masquer partiellement le bois donne des résultats satisfaisants.

(Extrait de "L'Ebéniste Restaurateur", F.Germond, éd.Armand Colin)
 

Conseils d'entretien ultérieur :

Une finition cirée se suffit à elle-même! Elle est d'un entretien très simple.

Beaucoup d'amoureux des meubles utilisent la cire trop souvent ou en trop grande quantité. Ils se heurtent à des problèmes de traînées, de poussières.
Utiliser des bons produits rend inutile de réencaustiquer ses meubles à chaque dépoussiérage.
Il suffit de prendre certaines précautions simples: dépoussiérer à l'aide d'un chiffon sec et doux chaque semaine, essuyer immédiatement les traces de liquides, mettre des sets sous les assiettes chaudes.
Lorsqu'en frottant votre meuble vous ne parvenez plus à le faire briller, il est alors temps de renouveler son revêtement de cire.

Nous vous déconseillons l'utilisation de produits d'entretien aérosols, et plus particulièrement ceux contenant du silicone. Il sont bon marché, d'usage facile et permettent d'avoir un brillant élevé sans frotter. Par contre ils n'ont aucune propriété nourrissante ou protectrice pour le bois, et de surcroît ils pourront vous gêner le jour ou vous souhaiterez refaire la finition de votre meuble causant des problèmes d'adhérence ou de compatibilité avec les véritables produits de finition.